CLUB CARAVELLE COMMISSIONS PROJETS
 
Nos projets
Echanges entre le collège Charlemagne (Paris) et le lycée Trung Vuong (Hanoï)

Origine de cet échange :

Ce projet a été proposé par Vilay Nethavong, qui a travaillé au lycée Trung Vuong, notamment auprès des élèves des classes francophones. Depuis son retour en France, il manifeste son désir de promouvoir à titre bénévole les échanges scolaires entre le Vietnam et la France. Le proviseur du lycée Charlemagne, Alberto Munoz, a accueilli favorablement ses propositions pour nous mettre en relation avec un établissement et une équipe d’enseignants de Hanoï.

But de l’échange :

Cet échange doit permettre aux élèves d’entrer en contact avec des jeunes de leur âge, de découvrir une autre culture, un autre mode de vie, un autre rapport à l’école, tout en les confrontant aux leurs. Il s’agit aussi de faire l’apprentissage personnel de l’autonomie à l’occasion de la réalisation de l’échange. En travaillant différemment, les élèves réinvestissent les savoirs disciplinaires. Ils peuvent trouver une motivation nouvelle dans leur parcours scolaire.

Etablissement concerné :

Le lycée Trung Vuong est un établissement du centre ville de Hanoï qui possède plusieurs classes francophones. Il participe chaque année à plusieurs actions menées en association avec l’Alliance française et le consulat de France, et organise des animations dans le cadre de la semaine de la francophonie.

Matières concernées :

Les deux matières principalement concernées par ce projet sont l’histoire-géographie et le français. Les autres professeurs de la classe peuvent toutefois intervenir ponctuellement.

• Histoire-Géographie : En classe de quatrième, le programme contient l’étude de l’expansion de l’Europe au XIXe siècle, de la colonisation et ses effets. L’étude du cas du Vietnam approfondit l’étude de la diversité de l’Asie, abordée en classe de cinquième. La préparation du voyage est l’occasion de travailler sur la cartographie, les réseaux de transport, les représentations du monde, etc. En éducation civique, le thème de l’aide au développement est central.

• Français : En classe de quatrième, le programme comporte "l’approfondissement du discours descriptif" et l’approche du genre épistolaire. La présentation de soi, de son quartier, de sa ville, des activités culturelles seront autant d’occasions de donner un sens aux divers travaux d’écriture. Les échanges se feront par lettres ou par mail. L’oral sera aussi privilégié. Des exposés sur divers aspects de la vie au Vietnam et de l’histoire de ce pays sont prévus. Seront lus des contes traduits du vietnamien. Est prévue aussi une modeste initiation à cette langue. Les élèves seront invités à écrire un journal de voyage.

Travail des élèves au cours de l’année scolaire :

Le travail part de la perception des élèves, en leur faisant rédiger un texte en une vingtaine de minutes sur ce qu’ils savent ou imaginent du Vietnam. Ces représentations du pays et des jeunes de leur âge sont ensuite confrontées à des données objectives : localisation géographique, données démographiques, rapide chronologie politique, religions, etc. Les élèves réalisent des fiches de lecture sur plusieurs ouvrages traitant du Vietnam (auteurs vietnamiens, récits de voyages, autobiographies, essais...). Ils réalisent aussi des exposés et des dossiers en liaison avec l’histoire et la géographie de la ville de Hanoï.

Dans le même temps, un échange de lettres et de mails avec les élèves vietnamiens est mis en place. Les thèmes d’écriture peuvent porter sur la description de la vie quotidienne des élèves, le fonctionnement de leur établissement, la perception de l’autre,....

Cet échange peut donner lieu à la rédaction d’un petit journal, présentant l’état de leur travail. Ils peuvent aussi réaliser un site Internet.

Préparation du voyage :

Un voyage d’échange est prévu, comme prolongement du travail effectué en classe et approfondissement de la relation des élèves avec les jeunes Vietnamiens. Cette année, les Vietnamiens viendraient à Paris en juin et seraient hébergés par leur correspondant français. Nous partirions quant à nous l’année prochaine au cours des vacances de février. Ce voyage se déroulant en partie pendant les vacances, il n’est pas une obligation scolaire. Les élèves non motivés et/ou ceux dont les parents ne seraient pas d’accord avec cet échange seront accueillis normalement au collège. Les professeurs pourront aussi exclure de ce projet les élèves qui, par leur comportement, pourraient nuire au bon déroulement du séjour. Ce voyage serait encadré par les professeurs.

Un devis précis sera établi au cours du mois d’octobre. La participation des familles comprendra le transport en vol régulier vers Hanoï, ainsi qu’une participation à la nourriture et aux déplacements sur place. Le plus cher est le billet d’avion, une première estimation du coût de ce voyage est de 1 200 euros. Il est envisagé de chercher des subventions pour alléger ce montant. De toute façon un échelonnement du paiement est prévu. Les familles seront mises au courant le plus tôt possible des modalités pratiques et des conditions de cet échange. Ainsi, il sera possible de recenser les besoins financiers et de demander une aide pour ceux qui ne pourraient pas payer l’intégralité du voyage. Il est prévu que les élèves s’investissent dans la recherche de fonds pour participer à ce financement.

Programme du voyage :

Sur place, les élèves et les professeurs seraient hébergés dans les familles des correspondants. Ils les accueilleraient à leur tour. Il est prévu qu’ils participent à la vie de l’établissement en assistant aux cours. En outre un programme de visites sera défini, et organisé par l’établissement hôte. Il comprendra la visite d’Hanoï, ainsi qu’une excursion de deux jours à la baie d’Halong.

Suivi de l’échange :

A leur retour, les élèves rédigent un recueil, témoignage de leur voyage et de leur expérience. Ils peuvent réaliser une exposition photo ou un petit film présentant l’ensemble de l’échange. Il serait bon de pérenniser notre relation avec le lycée Trung Vuong et de reconduire cet échange les prochaines années.

Moyens demandés :

Des subventions sont demandées pour le voyage des élèves, les repas de midi, ainsi que pour le transport des Vietnamiens et leur visite de Paris.

 Dans la même rubrique


Recherche sur ce site


 Espace membre
© 2003, 2004 CLUB CARAVELLE